Société

Mœurs : la prostitution a élu domicile sur Facebook

Le réseau social le plus populaire du monde, Facebook, est de plus en plus un haut lieu de prostitution. Certaines personnes sont surprises de tomber sur des pages ou des profils proposant des relations sexuelles tarifées  au Burkina Faso mais aussi dans beaucoup d’autres pays africains.

"Je suis disponible pour un plan sexuel, écrivez moi inbox si vous êtes intéressé". C’est le genre de message que l’on rencontre de plus en plus sur Facebook.  Certaines annonces avec des photos aguichantes et d’autres publications plutôt sobres sans photo. Si ce sont les filles qui  s’offrent le plus à la vente, les garçons ne sont pas en reste avec des messages pour le moins explicite : " Vous êtes une femme mature et vous avez besoin d’un jeune homme dynamique, appelez-moi… ".

Des pratiques sexuelles déviantes sont mêmes notées avec des partenaires multiples, le tout organisé sur Facebook. « Vous payez 10.000FCFA à l’avance et on vous indique le lieu de la rencontre ; à la porte vous payez encore 10.000FCFA et vous portez un masque avant de rentrer. La soirée se déroule complétement nue et  vous avez le droit de coucher avec tout le monde … » nous explique un jeune très avertit qui nous apprend que la dernière soirée s’est tenue au quartier périphérique Saaba à Ouagadougou. Mais le lieu change à chaque fois ajoute-t-il.

La prostitution n’est pas un fait nouveau mais l’on doit déplorer qu’elle ne fasse que prendre de l’ampleur dans nos sociétés. A Ouagadougou, la rue des écoles qui passe devant le lycée Nelson Mandela et les écoles primaires de Paspanga est devenu le haut lieu de prostitution de petites filles qui visiblement n’ont pas plus de 14 ans voire 12 ans pour certaines.  Si l’on sait que des enfants de cet âge sont sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook l’on peut se demander si leur dépravation ne vient pas de là.

Toutes les villes sont touchées, Koudougou, Bobo Dioulasso, Ouahigouya, etc. et des groupes qui comptent des milliers de membres sur Facebook sont dédiés à cette forme de prostitution.Certains se veulent plus subtile en parlant de massage érotique mais c'est aussi de la prostitution.

Les parents se doivent d’être plus regardants sur les amis Facebook de leurs enfants au même titre qu’ils le sont sur les amis de quartier car les mauvaises influences peuvent également venir du monde virtuel et même que cela peut être encore plus dangereux puisqu’il n y a pas de limite temporel encore moins spatiale.

Topinfoplus.com

 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam