michel_800x100_2.jpg
Société

Plus de 300 jeunes burkinabè résolument tournés vers l'entrepreneuriat.

Le Centre National des Arts du Spectacle et de l'audiovisuel (CENASA) a abrité le samedi 6 février 2021 le lancement officiel de la deuxième édition de l'émission télé réalité  "Pépites d'entreprises" initiée par la Télévision BF1 au profit de la jeunesse burkinabè.

Ils sont trois cent trente (330) jeunes burkinabè tous porteurs de projets d'entreprises. Ils ont l'âge compris entre 18 et 3 ans. Ils se sont engagés pour participer au concours Pépites d'entreprises qui verra l'élection d'un lauréat au soir du 27 novembre 2021 avec à la clé 15 millions de francs CFA.

Pépites d'entreprises est une initiative du Directeur Général de la Télévision Bf1. Dans le fond, c'est une émission de télé réalité qui consiste à mettre en compétition des jeunes porteurs de projets d'entreprise dans différents secteurs d'activité et  leur permettre de réaliser leurs rêves. Durant les dix mois que va durer la compétition, les participants auront droit à des formations, des coachings, des pitchs, et des partages d'expériences entre autres.

Le but de cette émission est selon Issouf Saré, Directeur général de la Télévision Bf1 de  << contribuer à réduire le taux de chômage dans un premier temps et dans un second temps promouvoir l'esprit d'entrepreneuriat au sein de la jeunesse>>.  Les inscrits à Pépites d'entreprises seront pour ce faire outiller sur le leadership et l'esprit d'entrepreneuriat. Ils seront aussi formés sur les procédures de création et de gestion d'une entreprise.  Enfin, ils apprendront comment développer une entreprise.  L’attente du Directeur Général de BF1 à la fin de cette édition est claire, « que les idées à l’état embryonnaire puissent se constituer en véritables entreprises reconnues par les différentes institutions en la matière ». Le lauréat de cette édition aura droit à dix millions de francs CFA en espèce et cinq millions en accompagnement.

Engagé aux côtés de la télévision BF1 dès la première édition de pépite d’entreprise, le groupe Coris Bank International par son Président Directeur Général Idrissa Nassa a renouvelé son engagement pour accompagner cette émission.  Il a pour se faire signer une convention couvrant une période de 5 ans avec la somme de deux cent cinquante (250) millions de francs CFA. Pour le PDG Idrissa Nassa « tout ce qui touche à l’entrepreneuriat des jeunes les concerne ». C’est ce qui justifie sa présence aux côtés de la télévision BF1 depuis la 1ère édition.  Le moins qu’on puisse dire est que en tant que parrain de cette deuxième édition, Idrissa Nassa est plus jamais engagé à soutenir les jeunes dans la réalisation de leurs projets.

Le ministre Harouna Koboré a quant à lui salué l’initiative du DG de la télévision BF1 et tous les acteurs qui se sont engagés pour soutenir le projet. Pour lui, « une chose est d’avoir les idées mais une chose est aussi d’avoir des partenaires techniques et financiers pour aider à sa réalisation ».  S’agissant de son département le ministre a assuré de leur soutien à travers l’Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP PME). Il faut rappeler qu’à la première édition l’Agence a soutenu le lauréat avec un prêt d’honneur de 3 millions de francs de CFA. Pour cette année, le ministre annonce l’accompagnement par des services non financiers dans le but de participer à l’encadrement des participants et ensuite des différents lauréats.

Rendez-vous le 27 novembre 2021 pour connaitre le meilleur jeune entrepreneur du Burkina après Sanfo Abdou-Rahmane en 2020.

 

Karim Banda

Topinfoplus.com

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam