michel_800x100_2.jpg
Société

Des enfants formés en programmation informatique au Burkina

 

La 1 ère session de formation en programmation informatique et en pilotage de drone  a pris fin ce 11 juillet 2020 à Jean Pierre Guingané. Organisée par l'Académie de création et d'éveil scientifique et technologique, une trentaine d'enfants de 7 à 17 ans  ont été initiés à la maîtrise du codage informatique. A cette cérémonie de clôture, les parents  ont assisté à  la présentation d'une dizaine  de jeux vidéos créés par  les enfants.

 

Au regard des mutations sociétales engendrées par  les nouvelles technologies,  beaucoup d'enfants naissent et grandissent  en présence de jouets et autres appareils électroniques. Alors, quoi de plus normal que  d'apprendre à ses enfants à comprendre la fabrication de  ces appareils électroniques et à  créer eux-mêmes leurs propres jouets.

 

C'est dans cette optique que l’Académie de création et d’éveil scientifique (ACES), a initié cette formation qui a eu pour objectif d'occuper utilement les vacances scolaires de ces jeunes enfants en leur apprenant les bases du numérique à travers une initiation au codage.

 

En rappel, 'le codage informatique est un langage qui permet à un humain de programmer un logiciel ou un ordinateur. Et  c’est à l’aide de ce code que l’on conçoit des jeux vidéo, des sites Internet, des applications mobiles ou même des robots."

 

De ce fait, les participants au nombre de 30,   ont ainsi été initiés durant dix jours à la programmation informatique et en technologie robotique afin de pouvoir concevoir  des objets connectés, de monter et démonter un robot, de faire voler un drone et  de créer des jeux vidéos entre autres.

 Ph: Héléna Yaguibou

Devant parents, amis et proches quelques-uns des bénéficiaires de la formation ont présenté le fruit de cet apprentissage. Héléna Yaguibou est l'une des apprenantes. En effet, fascinée par les drones, elle s'est dite heureuse d'avoir pu participer à cette formation car elle  a appris beaucoup de choses qu'elle ne connaissait pas. ''D'ailleurs, j'ai pu créé mon propre jeu vidéo'' a-t-elle confiée. 

Du même avis que sa camarade, Alanne Bambara, dit aussi avoir retenu beaucoup de choses. "La formation s'est très bien passée. J'en savais déjà un peu. Mais là,  j'ai encore plus appris comme par exemple apprendre à faire voler un drone et également créer des dessins animés''.

 

Ph Alane Bambara

Quand au promoteur de cet Camp d'éveil, qui n'est nul autre que le grand spécialiste mondial de la sécurité informatique  Younoussa SANFO, il est important de transmettre aux enfants, au regard de l’essor des nouvelles technologies, une culture générale du numérique afin de maîtriser la révolution numérique.

'' Dans un futur proche, nous ferons face à cette réalité, à cette ère du numérique d'où la nécessité d'apprendre aux enfants les bases de la programmation informatique. Aussi, vous avez vu qu'après 10 jours de formation, les enfants nous ont présenté des créations  incroyables. Alors notre but est de ne plus faire d'eux des consommateurs mais des  concepteurs. Il faut que ces enfants qui sont créatifs puissent être canalisés pour que demain nous ayons des concepteurs et qu'ils puissent dans leurs communautés trouver des solutions qu'ils vont mettre en œuvre et proposer pour un mieux être de tous''  a expliqué le promoteur pendant la cérémonie.

 

Pour terminer, Younoussa SANFO a ajouté que son plus grand souhait est l'insertion de cette matière dans le cursus scolaire des élèves dès le bas âge. C'est ainsi qu'il a invité les parents des participants à  faire part de cette idée aux écoles de leurs enfants. '' Nous avons signé une convention avec le ministère de l'éducation et nous attendons maintenant de voir sa réalisation. Mais, nous suggérons déjà à toutes les écoles de signer des conventions avec nous,  pour que nous venions déposer tout notre kit pédagogique chez eux et une fois par semaine, nous passerons pour  former les élèves dès l'âge de 7 ans. D'ailleurs, le PMK  est déjà dans cette lancée ''  a-t-il cité en guise de bon exemple à suivre.

 

 

Quatre autres sessions sont programmées jusqu'en fin août 2020 . La seconde session est prévue du 13 au 23 juillet 2020 moyennant une participation de 50000  FCFA au lieu de 180000 FCFA.

 

 

 

Fatim Barro

Topinfoplus.com

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam