michel_800x100_2.jpg
Société

Les États-Unis protègent leur économie face à la Chine et que font les africains ?

La guerre engagée par les États-Unis contre la Chine à  travers des restrictions douanières, l'interdiction faite à  l'entreprise chinoise Huawei de déployer sa 5G  aux États-Unis et même l'interdiction faite aux entreprises américaines de collaborer avec Huawei sont purement et simplement du protectionnisme économique.

Une belle leçon de patriotisme que les dirigeants de pays africains devaient prendre en compte. Des économies faibles, comme celles de la majorité des pays d'Afrique subsaharienne ont beaucoup plus besoin de protectionnisme économique que les États-Unis.  Protectionnisme du sucre burkinabè face au sucre français et brésilien. Protection du chocolat ivoirien face à celui français ou suisse, protectionnisme des entreprises nationales de façon générale avec des droits de taxes et douanes plus avantageux que les entreprises étrangères.

Le constat est cependant amer pour l'exemple du Burkina. Il n y a pas de disposition légale permettant aux jeunes entreprises nationales qui se créent de bénéficier d'avantages fiscaux ne serait ce que pour 02 ans voire 05 ans. Dans le même temps de grosses compagnies étrangères, minières surtout, bénéficient d'exonération fiscale durant leurs premières années d'exploitation.

Dans les domaines des produits de grande consommation,  savon, huile, riz, etc. Le protectionnisme serait un gros atout pour permettre aux entreprises et producteurs nationaux de grandir davantage. Il en va de même pour bien d'autres secteurs comme les BTP, les hautes technologies entre autres.

Si les États-Unis qui sont un pays fort et riche continuent de protéger leurs agriculteurs et éleveurs face notamment au Brésil et leurs entreprises technologiques face à la Chine, pourquoi des petits pays comme ceux africains, ne le feraient pas ? 

Quant à l'organisation Mondiale du Commerce, elle à assez démontré qu'ele ne servait qu'à  contraindre les petits pays et que ces règles sont piétinées par les grandes nations. Alors faut il attendre que Thomas Sankara revienne au monde pour que les pays africains sortent de leur torpeur pour favoriser la création d'entreprises et d'industries fortes créées par des africains et pour les africains ? 

Topinfoplus.com 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam