Société

Les télévisions BF1 et RTB résistent à l’envahissement des chaines étrangères.

A l’orée du cinquantenaire du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), il est important de s’arrêter sur l’aspect télévision de cette célébration. Face à la pénétration des télévisions internationales dans les foyers burkinabè, la télévision publique RTB et la télévision privée BF1, qui du reste affiche la meilleure croissance, sont les seules à surnager.

RTB et BF1 sont en tête du classement des chaines de télévision les plus suivies au Burkina selon la prestigieuse étude  Africascope de KANTAR TNS. Mais après, les autres télévisions du Burkina sont devancées par Novelas TV. La télévision Canal 3 arrive en 4ème position mais avec seulement 6,3% de part de marché.

En terme de notoriété, sur les 20 chaînes de télévisions les plus populaires  au Burkina, là encore l’on retrouve La RTB et  BF1 en tête de liste, il y'a ensuite 09 chaînes étrangères qui dérangent la télévision musulmane Al Houda, classée à la 12ème place. Il n'y a donc que 03 chaînes burkinabè dans ce classement prestigieux. Les 17 autres sont des télévisions étrangères comme France 24, Canal plus, Trace Africa, Trace Urban, Syfy et autres.

Le constat est plus alarmant dans certains pays africains. Au Cameroun, la 1ère chaine nationale occupe seulement la 3è place. Canal2 est devancée par Novelas et Trace Tv. En Côte d’Ivoire, Novelas TV est là aussi en tête devant  RTI1 et RTI2. Au Gabon, c’est pire encore, les 09 chaines de télévisions les plus suivies sont étrangères. La RTG arrive à la 10èmle place.  Le Burkina semble pour le moment être une exception en Afrique subsaharienne.

47, 3% de part d’audience pour l’ensemble des chaines de télévision  du Burkina, contre 52,4% pour les chaînes étrangères.  C’est le constat que l’on peut faire de cette enquête qui couvre la période de septembre 2017 à Juin 2018. Quand on regarde ce résultat en détails, on peut s’apercevoir que la télévision nationale et la télévision privée BF1, au coude à coude avec  19% de part d’audience chacune, sont pratiquement les seules qui tiennent la dragée haute à leurs concurrentes d’outre frontières.  Canal3 à 6,3% d’audience, Al Houda 2,6% et SMTV 1%.

A l’heure de la Télévision Numérique Terrestre (TNT), qui a entrainé la création de plusieurs chaînes de télévisions privées au Burkina, l’heure est à la réflexion pour trouver des contenus plus attractifs afin de faire face aux programmes venus d’ailleurs.

Moussa Traoré

Journaliste, consultant média

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam