Société

Encore une crise au sein de l'école burkinabè...

Comme au cours de l'année scolaire passée, les élèves des écoles publiques du Burkina risquent de faire un bon moment sans correction de devoirs. Les enseignants repartent en grève.

"nous demandons la mise en oeuvre des accords signés avec le gouvernement depuis janvier dernier". C'est ce que les représentants syndicaux de l'enseignement exigent.

Les questions relatives aux kits pédagogiques, de l’acquisition des ordinateurs à moindre coût au profit du personnel de l’éducation, le respect des effectifs dans les salles de classe, l’érection des infrastructures scolaires de qualité, l’insuffisance criarde des manuels scolaires, les dotations des écoles en vivres pour les cantines scolaires, l’octroi des bourses, etc. ne sont pas appliqués, selle Bonaventure Belem de la coordination des syndicats.

La Coordination a déploré toujours l’installation anarchique des kiosques de vente de toutes sortes de produits dans les environs des établissements scolaires du Burkina.

À partir du lundi 04 décembre 2018 donc les enseignants vont manifester leur mécontentement en arrêtant de donner des devoirs ou des compositions aux élèves .

Un bras de fer s'engage donc Avec le ministre Stanislas Ouaro qui met les enseignants en garde sur ce qui pourrait s'apparenter à la non exécution des tâches à eux confiées.

Topinfoplus.com 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam