Société

150 bandits arrêtés par les fds du Burkina, de la Côte d'ivoire et du Ghana

C'est une opération de sécurisation transfrontalière menée par les forces de défense et de sécurité de 03 pays voisins qui ont permis d'appréhender 150 personnes

Dénommée «Koudanlgou II», l'opération a réuni le Burkina,  le Ghana et la Côte d'ivoire. Et selon le. Ministre Clément Sawadogo. 15 des 150  interpellations ont été faites au Burkina et le reste dans les 02 autres pays.

«Plus  de 2 000 Hommes ont été utilisés   dont un peu  plus  de 900 Hommes  pour le Burkina Faso, avec des moyens opérationnels,   logistiques et   de communication», a ajouté le ministre burkinabè de la Sécurité qui s’exprimait le jeudi 22 novembre 2018, à Bouna dans la région de Bounkani,  à l’extrémité Nord-est de la Côte d’Ivoire.

Selon M. Sawadogo, la manœuvre a été une  opportunité  pour  les Hommes de sécurité  des trois pays  d’apprendre à travailler  ensemble et  d’échanger  des informations.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité de la Côte d’Ivoire Sidiki Diakité a affirmé que l’opération a été un  succès, car elle a contribué à une meilleure connaissance des espaces fréquentées par les forces de sécurité.

En rappel, l’opération «Koudanlgou II» fait suite à «Koudanlgou I»  qui avait été organisée entre les frontières du Burkina Faso, du Togo, du Bénin et du Ghana. 

Ce sont des opérations qui concrétisent un accord signé entre les cinq pays voisins appelé  l’initiative d’Accra. D'autres opérations devraient encire être menées dans les mois à venir.

Topinfoplus.com 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam