Société

Kogloweogos VS Bouchers: 01 mort dans chaque camp

C'est un drame que vit la population du quartier Tanghin de Ouagadougou au Burkina. 02 morts enregistrés dans un affrontement entre groupe d'autodefense Kogloweogos et bouchers du quartier.

Tout aurait commencé il y'a plus de 02 ans pour se solder ce 21 novembre par 02 morts . Selon le témoignage du fils du boucher abbatu: " les kogloweogos sont venus l'année passée pour accuser mon père d'avoir acheté 02 moutons volés il y'avait 02 ans de cela. Il a demandé des preuves et les kogloweogos disent avoir torturé un voleur qui a avoué lui avoir vendu les moutons". 

Le boucher se serait alors acquitté d'une forte amende afin d'éviter d'être battu avant d'aller se plaindre en justice. Mais depuis lors, les kogloweogos refuseraient de se rendre aux différentes audiences programmées au palais de justice .

Le conflit a pris une autre tournure quand les mêmes kogloweogos sont revenus ce mardi 20 novembre 2018 pour accuser le boucher d'avoir encore acheté des moutons volés . La mobilisation des bouchers va alors faire fuir les kogloweogos.

Revenus ce 21 novembre pour visiblement se venger selon le fils du boucher qui a assisté à la scène . Les kogloweogos ont tiré à bout portant sur la tête de son père qui est mort sur le coup.  Les jeunes ont réussi à en attraper un qu'ils ont également battu à mort. 

Mais entre temps, d'autres Kogloweogos ont réussi à amener des jeunes du quartier avec eux,  d'où la mobilisation de plusieurs centaines de jeunes du quartier qui voulaient 3n découdre avec eux.  La police réussira à les retenir sur place en s'engageant à  aller chercher les jeunes détenus, selon les manifestants.

Topinfoplus.com 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam