Politique

Le Ghana offre 100 megawatts au Burkina pour lutter contre les délestages électriques

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et son homologue du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo ont procédé ce vendredi 05 octobre à l'inauguration de l'interconnexion électrique entre le Burkina Faso et le Ghana.

L'interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou est devenue une réalité. La fourniture actuelle de l'électricité provenant de ce partenariat est actuellement à 55,5 megawatts et va atteindre à terme 100 mégawatts par an.  Ce projet définit également la volonté et l'engagement des deux chefs d'Etat à rendre accessible l’énergie, source de développement économique  et social. L’interconnexion électrique traduit la vision de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), dans sa dynamique de promotion de l'intégration sous-régionale. 

Avec cette interconnexion, 25 villages situés le long de la ligne (188 km) ont été électrifiés selon le directeur général de la Société nationale burkinabè d'électricité (SONABEL), François de Salle Ouédraogo. Elle ‘’traduit la force de la solidarité africaine'', a-t-il ajouté.

Le ministre de l'Energie, Dr Bachir Ismaël Ouedraogo a noté que cette importation de l'électricité du Ghana, va contribuer à réduire la subvention de l'Etat au secteur. Il a également évoqué l’ambition du Burkina  d’exporter à l’avenir de l'énergie solaire vers le Ghana en vue de renforcer le partenariat gagnant-gagnant. 

Le projet d’interconnexion Bolgatanga-Ouagadougou, d’un coût de 55,6 milliards de francs CFA, a été réalisé avec l’appui des partenaires techniques et financiers que sont la Banque mondiale, la Banque européenne d’investissement, l’Agence française de développement.

Source:Direction de la communication de la présidence du Faso

Topinfoplus.com 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam