Politique

Putsch du RSP et la chance du Burkina...

Certains diront que ce sont les prières des différentes confessions religieuses qui ont été exaucées et d'autres parleront de chance mais les révélations du procès du putsch manqué de 2015 nous indique que ça aurait pu être pire.

Des forces terroristes qui proposent leur aide pour frapper le Burkina, des généraux d'armées étrangères qui donnent des stratégies militaires à  des putschistes, des chefs d'Etat étrangers qui assurent les putschistes de leurs soutiens. Tout ceci fait froid dans le dos, sans oublier que des généraux burkinabè ont promis de mettre le feu à  d'autres burkinabè.

Ça aurait pu être pire. Dans un putsch où selon les écoutes téléphoniques et les vidéos, un Général de gendarmerie s'attendait à ce qu'on lui remette le pouvoir, une fois le putsch consommé pendant que la famille de l'autre Général se réjouissait de le voir président. On ne sait à quelle guerre les 02 Généraux eux mêmes allaient se livrer.

Ce putsch manqué aurait pu être pire quand on sait qu'une partie prenante pensait à créer une rébellion à partir de la ville de Pô. Le moins que l'on puisse dire est que le Burkina l'a échappé bel. Et c'est le principal enseignement de ce procès toujours en cours.

Topinfoplus.com 

 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam