Politique

Plus rien ne sera comme avant en Algérie

Le président algérien Bouteflika a renoncé lundi à briguer un 5ème mandat et a annoncé le report de la présidentielle du 18 avril selon une agence officielle.

Dans un message à la nation publié par l'agence officielle APS, il précise que la présidentielle aura lieu "dans le prolongement" d'une conférence nationale" chargée de réformer le système politique et d'élaborer un projet de Constitution d'ici fin 2019.

 

L'Algérie restait mobilisée, au 2e jour d'une grève nationale inégalement suivie, contre la candidature à un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika, rentré la veille de deux semaines d'hospitalisation à Genève pour des "examens médicaux".

Ni le chef de l'Etat, qui fait face à une contestation d'ampleur inédite depuis qu'il a été élu pour la première fois en 1999, ni son camp ne se sont exprimés depuis son retour en Algérie.

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam