Politique

Visite surprise du président du Faso à Yirghou, lieu des affrontements meurtriers

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré s’est rendu samedi à Yirgou, village situé à 200 km de Ouagadougou, dans le centre-nord du Burkina Faso, où une attaque terroriste suivie de représailles contre la communauté peulh, ont fait 46 morts, selon un dernier bilan officiel.

Une pétition adressée au président du Faso à été initiée par un citoyen du nom de Souaïbou Bâ pour demander la cessation des violences contre les peulhs et la justice pour les victimes.

 

Le président Kaboré, vêtu d’un boubou marron aux rayures blanches, est arrivé à Yirgou aux environs de 12h, à bord d’un hélicoptère de l’armée de l’air.

 

Le ministre en charge de l’Administration territoriale Siméon Sawadogo et celle en charge de la Solidarité Laurence Marshall, ont accompagné le chef de l’Etat au cours de cette visite surprise.

«Nos ennemis communs ce sont les terroristes. Nous devons faire la part des choses. Nous sommes les fils d’un même pays. Si nous oublions cela, nous ne pourrons pas empêcher que de tels incidents se produisent. Nous ne pouvons développer le pays que si tout le monde vit en paix», a lancé samedi Roch Kaboré.

Ces propos sont du président du Faso qui à aussi expliqué que c'était une obligation pour lui d'effectuer ce déplacement.

Avec Armel Oscar Bayili, Envoyé spécial AIB

Topinfoplus.com 

 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam