Culture

Les nuits du Balafon : pour que la musique traditionnelle prenne le pouvoir

Live et émotion se marieront à la tradition pour offrir des folles nuits aux festivaliers. Les nuits du Balafon regrouperont les virtuoses de la musique traditionnelle burkinabè sur la même scène. 03 heures de spectacle par nuit les 02 et 03 mars prochains, voici le rendez-vous attendu par bien d’amoureux de la bonne musique.

La musique urbaine a pris le dessus dans les villes mais bon nombre de citadins sont friands de l’ambiance des campagnes et du roulement du tam-tam.  C’est le jardin de la musique remdoogo qui offrira le cadre pour une telle plongée  dans l’expression artistique vraie, sans l’artifice des boutons de studios.

Comme à chaque édition, le festival attend du beau monde, des ouagalais et des touristes de passage, en manque de l’identité culturelle réelle du Burkina.  Pas besoin d’aller en campagne donc pour la retrouver pendants ces 02 jours.

Abdoulaye Cissé, l’immense artiste musicien burkinabè sera de la partie avec plein de chanteurs et d’instrumentistes talentueux. Des fabricants d’instruments traditionnels et des tisserands sont à l’initiative de ce projet. Ils sont regroupés au sein de l’association Wapani.

L’association Wapani fabrique des Djembé, des Kora et des Balafons entre autres. L’un de ses objectifs est d’œuvrer à la préservation et  promotion du savoir-faire artisanal et des expressions artistiques qui découle des instruments qu’elle fabrique. Alors rendez-vous les 02 et 03 mars 2018 au jardin de la musique Remdoogo à Ouagadougou.

Topinfoplus.com

 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam