michel_800x100_2.jpg
Culture

La SN SOSUCO poumon de la ville de Banfora.

 

La SN sosuco dispose de 10000 hectare de terre dont 4000 exploité. Pour une production anuelle de 300 000 tonnes de cannes à sucre. Ces 300000 tonnes donnent 30000 tonnes de sucre par an soit 10% de la production au champ. Avec ses plus de 4000 employés, elle est la 2ème structures pourvoyeuse d'emplois après l'État. Tout le système d'irrigation des champs de cannes à sucre a été conçu par la prestigieuse Institue Internationale d'Eau et d'Ingénieurie (2ie). Privatisée en 1995, elle a pour plus grand actionnaire le prince Adakah Tarif du Pakistan avec plus de 50% d'action.

 

À Banfora on trouvent aussi les Grands #Moulins de #Burkina (GMB) et des groupements qui font la transformation des produits locaux tels que le beurre de karité, la mangue séchée et l'anacarde. De là, l'on pourrait dire que Banfora est la première ville industrielle du Burkina.

 

Banfora est aussi la zone la plus boisée du Burkina avec plus 14 forêts classées. La région dispose égalrment de la forêt classée de la #comoé #Léraba. Forêt dans laquelle l'on trouve tous les modèles d'antilope de l'Afrique de l'Ouest.

 

Les #Cascades et les #Dômes de #Fabedougou constituent un véritable pôle d'attraction pour cette région. Chaque congé de Pâques le site reçoit plus de 10000 élèves visiteurs.

Malheureusement, les sites touristiques de Banfora sont considérées comme une Bibliothèque perdue. Il appartient aux autorités politiques, aux fils et filles de la région et du Burkina Faso tout entier de travailler à le rendre plus attractif qu'il est.

 

C'est ce que #Alphonse_Karama, promoteur Des Journées de la Clairière entend faire. Son souhait est que Banfora rayonne sur le plan culturel et touristique.

 

Karim Banda

Topinfoplus.com

 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam