michel_800x100_2.jpg
Culture

Nazemsé transmet l'amour de la lecture aux enfants

En faveur du lancement de sa rentrée 2020-2021, l'association ICCV/Nazemse à convié les journalistes dans ses locaux pour une conférence de presse le samedi 17 octorbre 2020 sous le thème lecture-plaisir, accès à la culture et éducation.

 

L'association Initiative Communautaire Changer de Vie Nazemse a vu le jour en Août  2002 sous l'initiative de Simon Nacoulma et sous l'impulsion des femmes et des jeunes du quartier Cissin de la ville de Ouagadougou. Elle est une association basée sur le developpement local où la participation communautaire est le maître mot des actions ménées en faveur des enfants, des adolescents et des femmes. L'éducation, le bien-être social et la promotion socio-économique des femmes sont au coeur des des acteurs de d'association. 

 

Selon Simon Nacoulma coordinateur de l'association, cette rencontre est une occasion pour célébrer le retour des enfants à la Bibliothèque après le Covid-19, l'occasion de dresser le bilan de l'année 2018-2019 qui est pour lui une année scolaire normale en comparaison à 2019-2020 et enfin presenter les projets et innovations de l'association. 

 

L'ICCV/Nazemse a méné des actions au profit de la lecture, de la culture et de l'éducation. À  travers elle, des enfants défavorisés ont eu accès aux livres dans une ambience festive où le livre n'est plus un outil de punition mais un amis de façon global. Des écoles qui n'ont pas de Bibliothèques ont aussi eu accès aux livres.

 

L'année 2019 a été un temps de réflexion pédagogique parce que le livre demande avant tout la technicité. ICCV se présente comme un tremplein dans l'industrie du livre. 

 

En Août 2018, l'association a demarré un projet dénommé "lire pour reussir". Un projet financé par l'agence francaise de developpement et l'association Soeur Emmanuel asmae/Bf. Dans ce cadre, elle a noué un partenariat avec les Bibliothèques ADIHDI, ABS, Bassem Yam, Samenti et la Médiatèque municipale. L'objectif de ce projet est de contribuer à l'amélioration des compétences de langage et la lecture des tout-petits. Elle entend aussi outiller les Bibliothèques partenaires en matière de techniques afin de donner le goût de la lecture aux enfants.

 

Pour le coordinateur Simon Nacoulma, 2019 a été l'année d'invention de la Biblio-moto.  Elle se veut un outil pour rapprocher les livres des familles et des enfants surtout. L'initiative vise à resourdre le problème d'accéssibilité aux Bibliothèques. La Biblio-moto c'est tout simplement une Bibliothèque à partir d'un taxi-moto amenagé à cet effet.

 

Le prix d'abonnement annuel à la Bibliothèque est fixé à 100f pour les enfants du primaire, 500f pour les lycéens et collégiens et 1000f pour les universitaires selon la Directrice de la Bibliothèque, Safiata Yerbanga. La Bibliothèque  Kiougou Gabriel Nacoulma propose des oeuvres pour emprunt et pour consultation sur place, des documentaires de la presse, des romans africains pour adultes, des livres communautaires, des livres Occidentaux et des manuels scolaires. Elle compte plus de cinq mille livres et onze mille adhérants. Elle dispose d'un espace d'étude ouvert sept jours sur sept. À ce jour la Bibliothèque dénombre 4000 enfants inscrits.

 

La particularité de cette Bibliothèque est qu'elle part des activités ludiques, danses, théâtre et culture pour attirer et retenir les enfants à la lecture. Au délà de ses activités interne, elle mène des activités externe telles que les clubs de lecture pour enfant de 3 à 6 ans en âge d'aller à l'école mais qui n'y vont pas faute de moyens. Les classes de lecture et les parainages. Cette années ce sont 16 élèves et étudiants qui ont eu la chance d'aller à l'école. Neuf  d'entre eux ont eu accès à l'université pour une durée de 3 ans. Cela grâce à leur partenariat avec les Lions Club. Sept jeunes filles bénéficient de 6 mois de formation au CAPS grâce ICCV.

 

Jusqu'à ce jour la Bibliothèque a fonctionné grâce aux cotisations des membres  et des dons des amis. Simon Nacoulma lance un appel à  l'État Burkinabé afin qu'au délà de la collaboration institutionnelle il budgétise  pour leur venir en aide.

Karim Banda 

Topinfoplus.com 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam