michel_800x100_2.jpg
Culture

Nourri à la  musique depuis le dos de sa maman, ONASIS nous parle

 10 ans de carrière et un 3ème album dans les tuyaux, l’artiste reggae man ONASIS n’est plus à présenter aux amoureux de la musique et surtout de la musique live.  Des tournées européennes aux scènes nationales, Il promène ses dreads locks, sa guitare et sa fine voix pour le bonheur de ses fans. Nous l’avons trouvé à son domicile alors qu’il s’apprêtait à aller en studio.

Topinfo Plus : Que peut-on retenir de votre carrière musicale ?

ONASIS  pour résumer ma carrière je dirai que j'ai une petite dizaine d'années de carrière parce que le premier album est sorti en 2011 et puis 2014 le deuxième est sorti et après il y a eu beaucoup de voyages donc forcément beaucoup de collaboration avec des artistes d'autres pays.  Je dirai que ma carrière  suit son chemin et que plein de choses sont encore  à venir.

Topinfo Plus : Comment êtes-vous arrivé à la musique ?

ONASIS : La musique est arrivé depuis déjà le dos de ma mère. Elle chantait à la chorale et m’amenait souvent avec elle. Très très tôt j'ai commencé à chanter, notamment à l'école.  Je faisais les choses naturellement  et puis après  je me suis intéressé au rap avec des amis.

Le rap m'a formé beaucoup surtout en écriture ; ça m'a formé aussi dans la présence scénique et puis j’ai continué petit à petit comme ça jusqu'à ce que j'arrive à enregistrer des prémaquettes que j’ai fait écouter à des gens. J’ai aussi participé à des compétitions et fait des scènes et le public m’a vraiment rassuré sur mon talent. Je me suis laissé convaincre que pouvait faire  une carrière.

Topinfo Plus : Comment ONASIS passe du rap au reggae ?

En fait je suis multistyles. Ma musique est ouverte au monde.  Je fais beaucoup de reggae mais aussi de l’afro musique. Je peux donc dire que je suis multidisciplinaire.

Topinfo Plus : Quel est le message principal que ONASIS veut passer dans sa musique ?

ONASIS : Le message que j'ai envie surtout de partager moi je pense qu'on devrait se regarder dans les yeux et savoir  que nous sommes tous pareils et tous égaux. Nous marchons tous  avec 02 pieds et nous avons une tête.

Tout ce qu'on peut posséder comme matériel n’a pas la moindre importance. C’est un choc pour moi aujourd’hui de voir que le monde est matérialisé.  Après chacun à sa vision du monde mais moi mon

Topinfo Plus : Au vu de tes multiples tournées hors du Burkina, pouvons-nous dire que ONASIS a plus de succès ailleurs que dans son pays ?

Vous pouvez être dans le vrai parce que j’ai beaucoup voyagé et cela m’a permis de rencontrer des gens comme Tiken Jah Fakoly avec qui j’ai enregistré et j’ai même partagé ses scènes. Cela m’a ouvert des portes notamment en Europe.  Je dois avouer que j’ai toujours ressenti beaucoup d’amour  lors de ces tournées européennes et véritablement, les gens aiment la musique que je leur propose.

Topinfo Plus : Quelle est l’actualité de ONASIS ?

 

ONASIS : Je suis en train de préparer la sortie très très prochaine de mon 3ème album.  Il s’agit en fait d’un double album qui va sortir le 07 décembre 2019, le jour même de mon anniversaire.  Il s’agit de l’album  Chants de la lutte qui va rendre hommage au président Thomas Sankara avec des messages positifs et humanisant.  En prélude à cet album, j’ai sorti le single Libérer-Dégager le 16 novembre.  Ce titre m’a été inspiré du deuil national que nous avons vécu suite aux attaques terroristes. Une semaine après je sortais le single pour dine non à la manipulation, non aux forces barbares terroristes et aux mains étrangères qui mettent à mal notre vivre ensemble et la paix sociale.

 

Topinfoplus.com

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam