michel_800x100_2.jpg
Culture

Le journaliste Hervé David Honla reçoit une gifle de l'artiste Bam Raady...

C'est avec le coeur lourd que notre confrère Hervé David Honla relate ce qui lui est arrivé dans la soirée du jeudi 05 septembre. Il a été pris à parti par l'artiste musicien burkinabè Bam Raady.

La scène telle que décrite ici par le journaliste est confirmée par un témoin oculaire et cela est inacceptable. Ce  n'est pas sans rappeler l'agression de la CORA BF contre le journaliste et animateur Hamed Kossa de radio Omega. 

En attendant que l'artiste ne s'explique sur ce méfait, voici ce qui serait arrivé à notre confrère.

 

 Ça fait un peu trop!

 

Je me plains toujours.  Je me  "joue les victimes" je raconte des inepties, je me donne raison... Je joue au donneur de leçons... Je denigre les gens... c'est l'image espiègle qu'on m'a toujours donné. 

 

Hier aux environs de 19h 30mn à Waga Talent espace culturel,  l'artiste Nourat Zoma et les Lions présentaient leur single baptisé  "Burkina Soldats" devant un parterre d'acteurs culturels et médias sous le parrainage du Ministre Harouna KABORE.

 

Après la prestation des artistes,  je cherchais des yeux le DG du BBDA Walib Bara pour m'entretenir avec lui, suite à la sortie son livre. Il m'a invité à le rejoindre dans un salon VIP à l'intérieur de cet espace culturel. 

 

Dès que je me suis installé dans le même divan à côté de lui, en présence de nombreux acteurs culturels, l'artiste Bam Raady était aussi à ses côtés. Ce dernier m'a interpellé en voulant me faire des éloges ironiques. Je lui ai dis ceci ostensiblement devant tous ceux qui étaient là :

 

"Excuse moi, mais franchement,  jsuis pas content de toi. Tu ne peux pas m'insulter dans  mes posts sur Facebook et vouloir me faire bonne figure en public !'" Il m'a dit de répéter ce que je viens de lui dire. J'ai effectivement répété . 

 

Il s'est déplacé de son siège pour venir me retrouver juste devant moi où j'étais assis face à mon visage,  à côté du DG du BBDA pour me dire de répéter encore ce que je viens de dire. Je le lui ai encore répété la même phrase devant toujours tous ceux qui étaient présent. 

 

En une fraction de seconde;  avant que je ne termine ma phrase, il  m'a giflé! Cassé mon casque audio et arracher mon colier traditionnel offert par ma famille. Mes lunettes médicales ce sont retrouvées au sol ,tout en continuant à  me proférer des injures. N'eût été l'intervention physique d'un manager, c'est un pugilat qui allait s'en suivre. 

 

Très remonté, suis resté assis ,interpellant tous ceux qui étaient autour et qui ont vu la scène: Président des managers Ibrahim Zerbo dit PDG, Kenzo Cash ligdi,  Theo, le journaliste Youssef Ouedraogo et surtout le DG du BBDA.

 

Ensuite je me suis levé pour mettre tout le monde à témoin dans une colère démesurée. Pour après prendre congé du groupe, malgré qu'ils ont voulu que je reste.

 

Je ne porterai pas plainte.  Certes,  jsuis un médiocre journaliste qui se fait une place ici. Certes je vous énerve dans mes comportements et mes posts. Mais je ne peux pas, à 47 ans, marié et père de deux filles,  qu'un monsieur me giffle en public et m'insulte! C'est que je ne suis pas le premier Fils de HONLA!

 

 En plus, ma pauvre Mère est au coma en ce moment,  victime d'AVC. Je me déplace pour soutenir une artiste qui chante pour les FDS, et son collègue me violente en public?!!!!

 

Certains m'ont toujours vu comme un faux type, un escroc,  un vampire qui profite des artsites, un menteur. Tout ce que je dis, vous n'avez jamais toujours cru. Mon visage ressemble à un macro. La preuve:  personne ne m'a cru au tribunal quand j'avais  dis que je nai j'amais porté la main à mon ex bailleur, venu avec des ordonnances au parquet. Ils m'ont donné  sur place... 6 mois de prison ferme à la MACO. Moi je ne le ferai jamais ! Je n'ai pas été blessé par Bam Raady  et je ne lui ai pas porté main.

 

Vous me dites que je ne dois pas gérer ça sur les réseaux sociaux mais plutot en "famille showbiz".   Quand je fais des éloges aux artistes et autres, vous  ne me dites pas de gérer ça dans les réseaux sociaux.  C'est quand j'ai des soucis avec des artistes vous me dites de voir ça à l'amiable. Vous devenez subitement des gestionaires des conflits.

 

C'est sur Facebook que bon nombres m'ont connu.  Je me suis fais une notoriété sur cette plate-forme bien que certains ne me connaissaient pas  avant.  Laissez moi aussi étaler mes tares sur ma propre page. Je ne piblie pas des obscénités, je ne parle pas de sexe,  je parle pas de politique, je ne vilpende pas les États ni africains ni européens encore moins d'ailleurs. 

 

J'ai toujours posé mes problèmes (agressions, vols, diffamations) aux juridictions et autres, mais  jamais de suite. On m'a toujours pris pour un menteur. Même l'accusé a raison.

 

Autant j'expose les problèmes des artistes qui se font arnaquer sur Facebook, autant aussi je vais esposer mes conflits violents avec certains de mes bourreaux sur Facebook. 

 

Je préfère que l'on me fusille à bout portant en circulation, que de me dénigrer en public en me gifflant et détruisant mes objets précieux. 

 

J'suis sincèrement désolé. Si je n'ai pas voulu réagir sauvagement en public sur BAM RAADY, c'est parce que j'ai pensé à ma progéniture et de ceux qui s'identifient à moi  partout dans le monde.  

 

Mais, je vais rendre tristement BAM RAADY célèbre pendant  une bonne période,  jusqu'à ce qu'il envoie des tortionnaires m'exterminer. No wendé !!! Au nom de mon feu Père !!!!!! Je m'en fout des conséquences !!!!!

 

Vos histoires de dire que:  "LECHAT respecte toi, tu es très suivi. Il faut te calmer et répondre par le silence" Suis pas dedans!!!!

 

Je suis certes  votre caisse de raisonnance où pour un moindre post, vous m'affichez votre haine. Mais sachez que chacun possède son démon  en lui. 

 

Si ce monde est juste, je ne me laisserai jamais faire, même étant seul. JAMAIS! JAMAIS! JAMAIS! 

 

LECHAT!

Topinfoplus.com 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam