michel_800x100_2.jpg
Culture

A la découverte de Brother Gad, artiste chanteur

Brother Gad, de son vrai nom N’Guessan Konan Guy Roland est un artiste chanteur de reggae originaire de la Cote d’Ivoire. Il évolue depuis 2009 au Burkina Faso ou il entend apporter sa pierre à l’édification de la musique en générale et de son genre en particulier.

TopInfo Plus : Que signifie votre nom d’artiste Brother Gad ?

Brother Gad : Brother en fait signifie frère en anglais et Gad c’est le nom de ma tribu comme dans les douze tribus d’Israël. Chez les rastas nous fonctionnons en tribu.

TopInfo Plus : Quelle est votre histoire avec la musique ?

Brother Gad : Mon histoire avec la musique a débuté depuis mon enfance avec mon père. Chaque matin au réveil, il mettait de la musique toute une variété avec un penchant pour le jazz. Il mettait également du Ijhaman, du Burning Spear et du Bob Marley des sonorités qui m’attirait même hors du lit malgré le fait que je ne comprenais pas grande chose à ce qu’ils véhiculaient comme message. Arrivé au collège j’ai intégré un groupe d’ambiance les woyo, qui animait en zouglou lors des match inter classes.

Par la suite, avec l’avènement du hip hop, nous en tant que jeunes nous avons suivi le mouvement et j’ai pris gout à la musique. Le rastafarisme a également contribué a réveillé mon amour pour le reggae. J’ai aimé, j’étais passionné et j’ai voulu apprendre. C’est là mon histoire en quelque sorte.

TopInfo Plus : Combien d’album avez-vous ?

Brother Gad : J’ai un album de 12 titres qui a été enregistré en 2004 en Côte d’Ivoire. Cependant j’ai sorti le 10 mai dernier un maxi single de 4 titres.

TopInfo Plus : Vous chantez en français, en baoulé, ani et en anglais ? Expliquez-nous quelques-uns des thèmes abordés dans vos chansons ?

Brother Gad : Effectivement je chante en plusieurs langues, dans ma langue maternelle, en français et en anglais. Dans mes chansons je dénonce l’exploitation des enfants, le chômage de la jeunesse, la perdition de nos valeurs culturelles.

TopInfo Plus : Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Brother Gad :je souhaiterai être un promoteur de spectacle et installer une industrie musicale pour pouvoir accompagner les jeunes qui veulent embrasser une carrière musicale. Il ne suffit pas de faire sortir un album et revenir s’assoir, un album ça se suit, il faut faire la promotion.

TopInfo Plus : Votre dernier mot

Brother Gad : Mes remerciements vont à l’endroit des acteurs culturels du monde entier et de l’Afrique en particulier car je suis avant tout un panafricain.

 

KABORE Larissa

 Topinfoplus.com

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam