Culture

Crise à la SNC, Siaka Coulibay donne sa part de vérité

C’est un droit de réponse qu’a bien voulu nous adresser Siaka Coulibaly, chef de service à la Direction de la Semaine Nationale de la Culture de Bobo Dioulasso.  Il a en effet, été pointé du doigt par le DG de l’institution, comme étant celui qui manipule les travailleurs.

« Le DG est arrivé dans l’institution avec des à priori », nous confie d’emblée Siaka Coulibaly. « Au cours d’une réunion, il a même dit qu’il était persona Non Grata à la SNC avant sa nomination… »Poursuit Coulibaly qui s’inscrit en faux par rapport aux accusations contre lui.

J’ai appelé le DG pour le  féliciter quand  il a été nommé mais il m’a répondu froidement.  J’ai eu à faire à lui, quand, en tant que Directeur provincial de la culture, il venait à la manifestation Vacances culture et que je m’occupais de l’amener dans la salle d’attente ou de le conduire à sa place. Plusieurs fois je l’ai appelé comme par exemple lors du décès de sa maman, afin de lui présenter mes condoléances. C’est donc dire que je n’ai aucune animosité envers lui et cela bien avant qu’il ne soit nommé DG de la SNC.

« Il dit aussi que je voulais être nommé DG mais cela est complètement faux puisque le poste n’était pas vacant. Il y avait un DG qui était là  avant la nomination de Bamassa Ouattara. Donc vous voyez, il s’est mis des choses en tête et cela affecte son comportement envers tout le monde ».  Selon Siaka Coulibaly le DG devrait davantage faire confiance à ses collaborateurs au lieu de vouloir les monter les uns contre les autres.

« Il a dit à un de nos collaborateurs de ne pas se laisser manipuler par moi et ce dernier lui a répondu qu’après plus de 20 ans de service et avec son expérience professionnelle il ne pense pas que quelqu’un puisse le manipuler ».

Tout ceci n’honore pas le DG Ouattara, arrivé à la tête de la SNC en décembre 2018, selon notre interlocuteur qui poursuit :

« Je suis allé plusieurs fois lui parler  de certains dossiers que je voulais traiter parce que ces dossiers sont de mon ressort mais à chaque fois il préfère les confier à quelqu’un d’autre. Pourtant les départements sont bien segmentés et chacun a son domaine d’activité spécifique mais le DG n’en tient pas compte. Depuis son arrivée il ne m’a confié que 03 dossiers et je n’ai jamais refusé de traiter un dossier qu’il m’a confié.  Il y a eu un festival de danse récemment à Ouagadougou et il ne m’a même pas consulté alors que c’est de mon ressort il a traité le dossier et est parti une semaine avec un autre agent, une fille dont ce n’est pas le rôle ».

.

Siaka Coulibaly se dit prêt à travailler en bonne intelligence avec le DG Bamassa Ouattara comme d’ailleurs il l’a toujours fait, pour le rayonnement de la culture.  « Moi je n’ai que 08 ans de service, je suis encore jeune et je n’ai jamais essayer de prendre la place de quelqu’un, ce n’est pas bien que l’on me traite mal ou que l’on m’accuse de tous les maux parce qu’on se fait des fausses idées, conclura-t-il.

Topinfoplus.com

 

 

© 2017 TopInfoPlus. tous droits réservés.Design & Development by Nekmaam